Histoire d'une portée...

 

 Contrairement aux bébés chats, pris en charge exclusivement par leur mère de la naissance à leur sevrage, une portée de bébés chiots, c'est un travail de tous les instants pendant 2 mois minimum pour un éleveur...En effet, il ne faut pas croire que la maman chien s'occupe de tout et que l'homme n'a qu'à laisser faire la nature! C'est le meilleur moyen de voir mourir plusieurs chiots sur une portée...

Avant la mise bas, la surveillance de Maman nous préoccupe déjà. Nous surveillons son appétit, sa prise de poids, ses déplacements, son comportement...Bref, nous sommes aux petits soins! Elle veut sortir? Elle veut rentrer? Un coussin tout propre? Une petite faim? Ses moindres désirs sont des ordres!

Puis vient le moment de la mise bas, où nous sommes là pour assister la belle, l'aider lorsqu'elle expulse les bébés, parfois jusqu'à 15 chiots, pour couper le cordon, retirer le placenta et aider le petit à respirer, réanimer en cas de besoin (une bonne friction, comme dans les 101 Dalmatiens, ça marche!), le mettre aux mamelles et vérifier qu'il boit bien, surveiller la délivrance de tous les placentas afin de ne pas risquer l'infection... Une mise bas dure plusieurs heures, et arrive souvent la nuit...au petit matin, la maman est fatiguée et nous, nous ne sommes plus très frais!

Puis vient le temps de la surveillance dans la caisse de mise bas, afin que Maman n'écrase pas un bébé par mégarde...cela arrive facilement au cours des premiers jours!  La Maman n'est jamais laissée toute seule: on vit avec elle, on mange avec elle, on dort (d'un seul oeil!) avec elle...Il faut aussi vérifier que tous les chiots reçoivent la quantité de lait dont ils ont besoin...sur les grosses portées, cela veut dire faire un biberon de complément pour tous les chiots...toutes les 2 heures!!

Au-dessus de la caisse, les 2 premières semaines, une lampe infra-rouge maintient la couche des petits à une température de 30°, car il ne faut pas qu'ils aient froid. Les semaines suivantes, cette lampe sera remontée progressivement pour abaisser la température peu à peu jusqu'à 22°. Le sol de la caisse est recouvert d'une couverture et d'un drap au-dessus, qu'il faut changer très souvent.

 

Vers 5 semaines, nous commençons à mixer du lait infantile spécial chiots à des croquettes "puppy"; cela forme la première bouillie des bébés, qu'on leur donne 3 à 4 fois par jour...Il faut alors les voir se précipiter sur la gamelle et frissonner littéralement de plaisir en dégustant la mixture, c'est absolument extra! Par contre, il faut changer les draps plusieurs fois par jour quand les bébés passent à une alimentation solide, car ils font dès qu'ils ont mangé...et là, coeurs sensibles s'abstenir!

 

 

C'est alors le moment de donner ses aises à Maman, qui va vivre à côté de la caisse en se détachant progressivement de ses petits, en espaçant les tétées jusqu'à cesser complètement et à laisser ses petits manger de plus en plus solide, jusqu'aux croquettes  normales. Le sol de la caisse est alors recouvert de copeaux de bois dépoussiérés, changés tous les jours, car les petits font beaucoup  de saletés. Finies les lessives deux fois par jour, bienvenue aux douleurs lombaires du balai et de la pelle! 

 

C'est une période délicate et source d'angoisse pour nous: certains bébés refusent parfois la nourriture solide, et s'ils ne prennent pas de poids, nous risquons de les perdre...C'est pourquoi nous les pesons tous plusieurs fois par semaine, afin de vérifier que leur croissance se déroule sans encombre. 

 

Ca y est, Maman ne vient plus voir ses petits que par plaisir, ils sont autonomes côté alimentation; par contre, il faut socialiser tout ce petit monde, distribuer les bons points et les cartons rouges...Ah, c'est quand même essentiel, une maman! Ainsi le contact entre Maman et sa portée est donc prolongé le plus longtemps possible, secret pour un chiot bien équilibré, qui sera "bien dans sa tête" une fois adulte. Il est donc interdit par la LOI de vendre un bébé de moins de deux mois, car celui-ci n'aurait pas profité suffisamment de sa mère...

    

Voilà, vous connaissez l'histoire d'une portée...Vous comprenez aussi ce que cela coûte: beaucoup de travail, mais aussi beaucoup d'amour!

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site