Les examens de travail

Nous y présentons nos Rottweilers. Avant d'y participer, chaque chien doit auparavant obtenir le C.S.A.U (Certificat de Sociabilité et d'Aptitude à l'Utilisation). Il s'agit d'un parcours qui permet de vérifier l’équilibre caractériel du chien, sa sociabilité et l’aptitude du maître à exercer le contrôle de son animal.

 

Le T.A.N (Test d'Aptitude Naturelle)

Le T.A.N est un examen, et non un concours, car il ne débouche sur aucun classement. Pour nos nounours, c'est le T.A.N de "chiens de défense" qui peut être passé. Son but est de mettre en évidence les qualités naturelles du jeune chien pour sa discipline future, et également de le préparer aux concours officiels de travail comme le T.C et le T.U (voir plus bas.) Le chien est soumis à un passage en foule pour évaluer sa sociabilité, à un coup de feu tiré à 20 m. pour évaluer son comportement en situation de stress, à une menace à 5 m. (homme d'attaque avec bâton) pour son courage, à une attaque frontale pour son mordant (le chien doit tenir 10 secondes sa prise sans lâcher et décrocher sur ordre, puis revenir au pied) 

Le T.A .T (Test d'Aptitude au Travail) ou test de caractère

Pour passer cet examen, le chien doit au préalable avoir obtenu son T.A.N. Il s'agit d'une défense du maître avec mordant. Un homme d'attaque se présente au chien tenu en laisse, et fait mine d'agresser le maître. Le chien doit réagir tout de suite, et mordre pendant 10 secondes sans lâcher prise, ou en se rattrapant fermement si la prise lui échappe. L'homme d'attaque, lui, se laisse faire mais doit continuer à se montrer menaçant. 

Le T.A.U ( Test d'Aptitude à l'Utilisation) test d'utilité

Pour passer cet examen, le chien doit au préalable avoir obtenu son T.A.T. et avoir une licence d'utilisation au mordant. Il s'agit une attaque lancée à 25 m. L'homme d'attaque prend une attitude menaçante, le maître tient son chien au collier en l'encourageant pour le "monter", puis donne l'odre d'attaquer; le chien doit s'exécuter sans hésiter. L'homme d'attaque, très agressif et armé d'un bâton, peut faire barrage de son arme à l'arrivée du chien et le menacer avec, mais ne doit pas l'esquiver. Le chien doit mordre et maintenir sa prise pendant 10 secondes en essuyant "coups" et menaces. Sur ordre du juge, le maître fait cesser son chien, et le rappelle au pied. La cessation doit être bien marquée et le rappel facile.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×